Technologie – Information

Nos produits sont presque tous conformes RoHS et REACH. Il n’y a que quelques exceptions, comme des relais de mercure ou des capteurs spéciaux.

La bonne sélection du matériau de logement est cruciale pour la longévité du produit. Le matériau sélectionné doit protéger de façon permanente les composants (interrupteurs de roseaux) à l’intérieur du capteur pour assurer le bon fonctionnement.

 

Critères de sélection :

  • Température ambiante minimale et maximale
  • Moyen dans lequel le capteur est utilisé
  • pression maximale dans le milieu
  • Stress mécanique

 

Matériaux de logement possibles :

  • Métal : acier inoxydable, laiton
  • Plastique: PA, PC, PP, POM, autres sur demande

 

Nous serons heureux de vous conseiller sur la sélection de votre matériel de logement optimal pour votre demande.

La technologie de reed permet un changement sans contact d’un signal électrique ou d’une tension, à l’aide d’un champ magnétique. Ici, un champ magnétique externe défini agit sur un contact de commutation ferromagnetic spécial, également appelé commutateur de reed ou contact de reed. Ce champ magnétique est généralement généré par un aimant permanent ou une bobine. Les produits basés sur cette technique sont également appelés capteurs Reed.

 

Avantages de la technologie des roseaux (capteurs de roseaux) :

  • sans contact, faible usure
  • longue durée de vie
  • fréquence de commutation élevée
  • alternative rentable au commutateur électronique

reedswitch_aufbau L’interrupteur de roseau est un commutateur actionné magnétiquement dans un petit corps en verre. Il se compose de 2 langues ferromagnetic (avec un alliage fer-nickel)qui sont hermétiquement densément fondues dans un tube de verre. Ces 2 vitesses se chevauchent au minimum et ont une distance de seulement quelques micromètres. Si un champ magnétique s’approche des engrenages, ils s’attirent les uns les autres et ferment ensuite le contact. Si le champ magnétique s’affaiblit à nouveau (en enlevant l’aimant), le contact rouvre.
Les contacts de roseau peuvent être employés dans presque toutes les conditions environnementales en raison des matériaux utilisés et de la conception hermétiquement scellée. Ainsi, le
les deux langues de commutation dans la zone de contact recouverte d’un métal très dur, principalement du rhodium ou du ruthénium (pour les commutateurs spéciaux aussi tungstène et iridium). Cette conception permet d’atteindre une longue durée de vie et un fonctionnement fiable.

 

Le contact Reed est disponible dans de nombreuses versions différentes. Les paramètres suivants diffèrent :

Puissance de commutation
c’est dans la gamme de 0.1 à 30 W. Même la surcharge à court terme conduit à l’échec. Il convient de noter qu’aucune des valeurs spécifiées (tension, courant) n’est dépassée même pendant une courte période.

Changement de courant
Il s’agit du courant maximum autorisé lors de la fermeture du contact roseau. Plus le courant est élevé, plus l’arc est grand lors de la fermeture et de l’ouverture. Si le courant est trop élevé, les contacts peuvent être collés (soudage), ce qui signifie que la fonction n’est plus donnée. La capacité du circuit connecté affecte également négativement la durée de vie du contact de roseau. Aux signaux de commutation relativement élevés, le courant devrait être limité dans les 50 premiers ns. A partir de 50 V et 50 pF, une influence durable sur le contact des roseaux peut déjà être créée.

Courant de transport
Cela spécifie le courant maximum autorisé via les contacts qui ont déjà été fermés. C’est plus élevé que le srom de commutation, parce que les contacts sont déjà fermés.

Tension de commutation
Il s’agit de la tension maximale autorisée (DC ou AC) que le contact est autorisé à changer. Changement de tension au-dessus de la limite de l’arc.

Résistance à l’isolation
La valeur mesurée au-dessus du contact ouvert de roseau est typiquement dans la gamme de 109 à 1014. Cette bonne isolation ne provoque que les plus petits courants de fuite de femto à picoampères. L’équipement d’essai qui nécessite une grande impédance entre plusieurs entrées est donc faisable.

Capacité de contact
Il s’agit de la capacité entre les contacts lorsque l’interrupteur est ouvert. Les valeurs sont approximativement dans la gamme de 0.1… 0,3 pF. La faible capacité de contact est une caractéristique particulière des contacts de roseau. Cela permet de transmettre des signaux AC à haute durée de l’impatatif à basse tige.

Sensibilité au costume
Cette valeur spécifie le point de clôture de l’interrupteur. Il est généralement indiqué dans les bobines d’ampère (AWsur). Une bobine de mesure définie est utilisée pour déterminer cette valeur. À cette fin, le courant de la bobine de mesure dans laquelle se trouve le contact du roseau à mesurer est augmenté jusqu’au point d’allumage. La valeur actuelle déterminée est ensuite multipliée par le nombre de bobines de la sensibilité de spuele et de serrage. L’information est généralement valable pour 20 oC.

Changement d’hystérie
est le rapport entre le point d’allumage et le point d’arrêt

Heure de fermeture (incl. temps d’ecchymose)
C’est le temps qu’il faut pour fermer le contact (jusqu’à la fin du rebond). La plupart des contacts de roseau ont un temps de fermeture de 100 – 500 s.

Temps de rechute
c’est dans la gamme entre 0.05 et 2ms, selon le contact de roseau.

Vitesse de commutation
jusqu’à 300 Hz

Résistance aux chocs
La résistance aux chocs mécaniques se situe entre 10 et max. 30 G.

Gamme de température
environ -20 oC … 150 oC , types spéciaux également avec une plage de température prolongée

Contact normalement ouvert (formulaire A) k_schliesser
À la retraite, le contact Reed est ouvert. Lorsqu’un aimant est amené près de l’interrupteur, les pagaies se déplacent les unes vers les autres : l’interrupteur se ferme. Si l’aimant est enlevé, le contact de roseau rouvre.

Ouvreur (Forme B) k_oeffner

Un contact fermé de roseau s’ouvre quand un aimant est apporté près et se ferme quand l’aimant est enlevé.

Changeur (Formulaire C) k_wechsler

Un ce que l’on appelle SPDT (double jet de poteau unique) est un contact de commutation qui passe du repos au contact de travail lorsqu’un champ magnétique est appliqué.

Les commutateurs de roseau (ainsi aussi tous les produits qui les contiennent, tels que les capteurs de roseau) ne peuvent être actionnés que dans les limites électriques spécifiées dans la feuille de données (courant de commutation, tension de commutation, puissance de commutation). Le dépassement d’une de ces limites pendant une courte période peut entraîner une durée de vie réduite ou même un échec.

Les valeurs spécifiées dans les fiches de données s’appliquent aux charges purement ohmic ! Dans la plupart des cas, cependant, les charges sont affligées de composants inductifs ou capacitifs ou les charges de lampe sont commutées. Dans tous ces cas, les contacts de roseau doivent être protégés contre l’occurrence de la tensionet des crêtes actuellesafin d’éviter l’usure rapide ou la défaillance prématurée. Voir le point de circuit de protection.

Charges inductives (p. ex. moteurs)

Lors de la commutation du courant alternatif, un lien RC doit être connecté parallèlement à l’interrupteur de roseau et donc en série avec la charge.

Lors du changement de courant direct, une diode en roue libre doit être connectée parallèlement à la charge. La polarité doit être effectuée de telle sorte que la diode verrouille à la tension de fonctionnement normalement adjacente et court-circuite le pic de tension, qui se produit toujours dans la direction opposée lorsque l’interrupteur de roseau est ouvert.

Charges capacitives
Dans le cas de la charge capacitive et des charges de lampe, des courants d’inrush accrus se produisent, ce qui peut entraîner des perturbations jusqu’à ce que les contacts soient soudés. Lors du changement de condensateurs chargés (p. ex. capacités de câble), une décharge soudaine se produit, dont l’intensité dépend de la capacité et de la longueur de la ligne d’approvisionnement à l’interrupteur pour être considérée comme une résistance de série. La pointe de courant de décharge est en grande partie réduite par une résistance de série au condensateur. Il devrait être aussi grand que possible pour limiter le courant de décharge à une valeur permise.

Les filaments incandescents ont une résistance dans le froid, c’est-à-dire dans l’état non allumé, qui est environ dix fois plus petit que dans l’état lumineux. Cela signifie que lorsqu’il est allumé, même si ce n’est que pour une courte période, le courant s’écoule dix fois plus haut que dans l’état lumineux et statique de la lampe. Ce choc courant de 10 fois inrush peut être réduit à un niveau autorisé par une résistance limitante de courant aligné. Une possibilité est la commutation parali d’une résistance à l’interrupteur de roseau, qui préchauffe constamment le fil de lampe dans l’état éteint si loin qu’il ne brille tout simplement pas.

Les champs magnétiques externes peuvent causer des dysfonctionnements ou des changements permanents. Un le blindage magnétique dans les relais de roseaux peut protéger le commutateur de roseau de ces champs.

La technologie de roseau est basée sur un commutateur de roseau qui bascule par l’influence magnétique. Nos produits sont précisément assortis les uns aux autres pour cette interaction. Un champ magnétique externe supplémentaire peut influencer cela et entraîner des dysfonctionnements. Par conséquent, garder une distance suffisante pour les champs magnétiques, par exemple les transformateurs, les moteurs, …

La chute ou des chocs similaires peuvent gravement affecter la fonction des capteurs et des relais, ou entraîner une défaillance.

descriptionCapteur HallCapteur de roseau
Sensibilité> 10 Gauss> 5 Gauss
Distance de commutationjusqu’à 20 mmjusqu’à 40 mm
Alimentationnécessaire en permanencenon
Hystérésisenviron 75en fonction de l’application
Puissance de commutationquelques milliwattsjusqu’à 100 watts
Résistance transitoire> 200 Ohm (en)0.05 Ohm (Ohm)
Capacité de production100 pF0,2 pF
Résistance à l’isolation106 Ohm1012 Ohm
Sensibilité ESDOui, nécessite une protection externenon
Température de travail0 à 70 oC-55 – 150 oC
descriptionReedrelay (En)Relais mécanique
Vie1010 Opérations de commutation106 Opérations de commutation
Temps de commutation0,2 à 1 ms> 5 ms
Tension de commutationFemto-Volt jusqu’à 10kVjusqu’à 4kV
Consommation d’énergieenviron 5 mWenviron 50 mW
Changement de courantjusqu’à 3Ajusqu’à 40 A
Résistance à l’isolationjusqu’à 1014 ohmsjusqu’à 109 ohms

Des aimants permanents sont utilisés dans beaucoup de nos produits. Le matériau magnétique utilisé doit être adapté à l’application respective. Diverses conditions de fonctionnement doivent être observées afin de sélectionner le matériau approprié pour l’aimant.
Les aimants réagissent à des degrés variables de température, de choc, de vibration et de champs magnétiques externes, selon le matériau. Cela peut affecter la force magnétique et la stabilité à long terme. Par conséquent, il est extrêmement important de choisir l’aimant approprié. Nous sommes heureux de vous aider avec cela.

 

ExistencesFerriteAlnico
(Aluminium-Nickel-Cobalt)
SmCo (en)
(Samarium-Cobalt)
Ndfeb (En)
(Neodymiin-Iron-Bor)
force magnétiqueFaibleSignifieHautetrès élevé
Utiliser la températurejusqu’à 300oCjusqu’à 500oCjusqu’à 250oCjusqu’à 80oC
CorrosionHauteBienHauteFaible
(est enduit)
CoûtBon marchéModéréetrès cherCher

Le type de protection IP définit la pertinence de l’équipement électrique pour différentes conditions environnementales. Le type exact de protection est déterminé au moyen de 2 indicateurs (codes IP). Voir le tableau ci-dessous pour plus de détails.

 

1. Digit définit la protection contre les corps étrangers et les contacts

ChiffreProtection contre les corps étrangersProtection contre le contact
0pas de protectionpas de protection
1Protégé contre les corps étrangers solides d’un diamètre de 50 mmProtégé contre l’accès avec le dos de la main
2Protégé contre les corps solides étrangers d’un diamètre de 12,5 mmProtégé contre l’accès d’un doigt
3Protégé contre les corps étrangers solides d’un diamètre de 2,5 mmProtégé contre l’accès avec un outil
4Protégé contre les corps étrangers solides d’un diamètre de 1,0 mmProtégé contre l’accès avec un fil
5Protégé contre la poussière en quantités nocivesprotection complète contre tout contact
6Anti-poussièreprotection complète contre tout contact

 

2. Digit définit la protection contre l’eau

ChiffreÉtiquette
0pas de protection
1Protection contre l’eau au goutte-à-goutte
2Protection contre la chute d’eau au goutte-à-goutte lorsque le boîtier est incliné jusqu’à 15
3Protection contre la chute d’eau pulvérisée jusqu’à 60 degrés contre la verticale
4Protection contre les éclaboussures d’eau tous atours
5Protection contre l’eau de jet (buse) sous n’importe quel angle
6Protection contre l’eau forte de jet
7Protection contre l’immersion temporaire
8Protection contre l’immersion permanente